Association des Internes de Médecine Générale du Limousin » Maquette

Maquette

En tant qu’interne de Médecine Générale, vous devez réaliser la maquette du Diplôme d’Etude Supérieur (DES) de Médecine Générale.

 

Préambule

La Médecine Générale est devenue un DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) depuis les Arrêtés du 22 Septembre 2004 et la création de l’ENC. Légalement, l’organisation du cursus de Médecine Générale est définie par :

  • le décret n°2004-67 du 16 janvier 2004 relatif à l’organisation du 3e cycle des études médicales
  • les arrêtés du 22 septembre 2004 (modifiés par les Arrêtés du 26 Janvier 2007) fixant la liste et la réglementation des D.E.S., l’organisation et la validation des stages

Afin de valider le DES, il faut réaliser 6 semestres :
– un semestre de Médecine Adulte
– un semestre d’Urgences Adultes
– un semestre en Ambulatoire auprès de praticiens généralistes agréés maîtres de stage (stage ambulatoire de niveau 1)
– un semestre en pédiatrie et/ou gynécologie
– deux semestres dits « libres » : stage ambulatoire de niveau 2 (SASPAS) ou stage hospitalier ou stage selon projet professionnel.

 

Concrètement à Limoges :

Pour choisir vos stages, nous utilisons une procédure semi-automatisée de pré-choix débutée environ 1 mois avant le choix définit en amphithéâtre. Pour cela, il faudra vous inscrire sur le forum où tout vous sera expliqué. L’avantage de cette méthode est de prévoir à minima quels sont les stages qui vous seront accessibles, discuter avec vos co-internes des différents lieux de stages, des hébergements… En somme, ce pré-choix nous évite de tout décider à la dernière minute.

Quelques règles sont à respecter cependant :

  • Au premier semestre, le stage chez le praticien n’est pas autorisé.
  • Un seul stage est possible en Gynécologie/Pédiatrie (Les Urgences Pédiatriques sont réservées aux DESC de Médecine d’Urgence)
  • Un seul stage aux Urgences Adultes est autorisé
  • Un seul stage chez le praticien est autorisé
  • Au semestre d’octobre, s’il reste des stages praticiens non choisis, ils seront imposés aux troisièmes semestres. L’imposition se fait en fonction du classement dans la promotion avec une limitation d’une imposition par interne par DES.
  • Interdiction de faire deux fois les stages validants type urgences, gynéco/pédiatrie et praticien pour permettre à chacun de valider sa maquette en 6 semestres
  • Le stage libre et le stage professionnalisant permettront aux internes inscrits en DESC de réaliser leurs stages spécifiques.
  • Validation du DES de Médecine Générale par la soutenance du mémoire et du portfolio lors d’une session en Novembre ou Avril suivant la fin du sixième et dernier semestre.

 

Le projet professionnel :

Pour réaliser un stage spécifique de projet professionnel, il faut avoir validé sa maquette.
Le stage spécifique a été instauré par l’arrêté du 19 octobre 2001, portant la durée du troisième cycle de médecine générale à 3 ans. Il peut être effectué soit lors de son 5ème, soit lors de son 6ème semestre.

Il faut adresser une demande au bureau du Département Universitaire de Médecine Générale (copie à l’AIMGL si vous souhaitez que le représentant des internes défende votre projet). La demande doit contenir les éléments suivants :
– votre projet professionnel
– les stages déjà effectués et validés
– votre demande (dérogation pour un second stage d’urgences, demande de fléchage de poste, etc) Le fléchage signifie que le poste est réservé à l’interne concerné et qu’il sera bloqué sur la liste du choix.

Ce stage spécifique peut se dérouler de 3 manières :

  1. Un stage hospitalier classique, libre, dans des services agréés pour la médecine générale.
  2. Un stage ambulatoire dans une structure spécifique, agréée pour la médecine générale, dans le cadre d’un projet personnel : médecine humanitaire, médecine en dispensaire, médecine pénitentiaire, etc…
  3. Un Stage Ambulatoire en Soins Primaires en Autonomie Supervisé (SASPAS), (circulaire du 26 Avril 2004) : véritable tremplin vers l’exercice de généraliste libéral, il s’adresse aux candidats motivés, ayant fait une demande écrite au département de médecine générale.