Présentation de l'hôpital de Saint Yrieix la Perche

Toutes les questions des potentiels nouveaux internes

Modérateur : Marion D

Dr Douzon Vincent
Messages : 13
Inscription : vendredi, 10 février 2012 : 14 h 54
Statut : Praticien Hospitalier

Présentation de l'hôpital de Saint Yrieix la Perche

Message non lu par Dr Douzon Vincent » lundi, 27 février 2012 : 15 h 33

Bonjour,

Comme promis dans mon précédent message, voici une présentation de l'hôpital de Saint Yrieix la Perche.

Notre souhait principal est qu'il devienne un lieu d'excellence dans la formation des internes de médecine générale.

C'est pour cela que nous demanderons, avec notre directeur auprès de l'ARS, 5 postes d'interne de médecine générale.

Ceux-ci seront affectés au service de médecine (3), au service de cardiologie (1) et au service des urgences (1).

Concernant la ville et l'hôpital :

Saint Yrieix la Perche est une petite ville d'environ 8000 habitants, située à 35 kms au sud de Limoges soit 40 minutes.

Le centre hospitalier Jacques Boutard est un établissement public de santé de 291 lits et places :

service d'urgences et 2 places d’UHCD ;
59 lits de médecine et 2 places de médecine ambulatoire ;
2 places de chirurgie ambulatoire ;
37 lits de soins de suite et de réadaptation ;
40 lits de soins de longue durée ;
144 places d’EHPAD ;
6 places d’hébergement temporaire ;
fonctionnement d'une antenne de 5 places d'HAD ;
service de radiologie (scanner, radio conventionnelle, échographies et mammographies).

Sa zone d’attraction compte environ 70.000 habitants qui vivent dans trois départements, la Haute-Vienne, la Corrèze et la Dordogne, et deux régions : le Limousin et l’Aquitaine.
L’établissement est inséré dans plusieurs réseaux dont ceux avec le CHU de Limoges, ainsi qu’avec les médecins libéraux du secteur, ce qui permet de réduire efficacement la distance à l’offre de soins d’une population géographiquement isolée : 40 minutes de trajet du CHU et des cliniques de Limoges, une heure des centres hospitaliers de Brive et de Périgueux.

Les spécialités représentées en hospitalisation sont homogènes : Médecine Interne, Endocrinologie, Cardiologie, Gériatrie.

Les avantages de l'hôpital sont nombreux pour un interne : outre sa taille humaine, les services sont polyvalents, les équipes soignantes sont dynamiques (et je l'espère formatrices !) et il n'y a pas de garde à prendre sur place.

Concernant le service de médecine :

Le secteur est actuellement constitué de 3 unités :

Un secteur de 15 lits de médecine gériatrique. (intervention de 1 Praticien temps plein)
Un secteur de 12 lits de médecine interne à composante endocrinologie, diabète. (intervention de 2 Praticiens)
Un secteur de 17 lits de médecine interne avec une composante (non fixe) de soins de suite et de réadaption à orientation hématologie et oncologie et des lits identifiés de soins palliatifs.(intervention de 2,5 PH)

Habituellement, les internes changent d'unité tous les 2 mois ce qui leur permet d'avoir un bagage solide à la fin de leur semestre.
Ils ont la possibilité d'assister aux consultations de diabétologie, de gériatrie.
Des staffs sont régulièrement organisés avec des mises à jour de diverses spécialités (urgence, endocrinologie, hématologie, cardiologie, gériatrie...), et une formation sur le fonctionnement de logiciel de bibliographie pour thèse Endnote.


Concernant le service de cardiologie, voici une présentation du Dr Dary :

"Je pense ce que l'affectation d'un interne lors du prochain semestre serait également souhaitable en terme de formation puisque les affections cardiologiques représentent une activité importante chez un jeune médecin qui sera amené à s'installer tout particulièrement en zone rurale.

(le service comprend 3 médecins cardiologues, 2 mi-temps avec une activité libérale et un temps plein)

Notre service de médecine cardio-vasculaire est constitué de 14 lits dans la moitié est affecté à la prise de malades opérés en post-op de chirurgie thoracique et vasculaire.

Le rôle d'un médecin résident serait d'assurer la prise en charge d'une partie de ces patients en collaboration étroite avec les chirurgiens du CHU qui se rendent régulièrement dans le service pour effectuer la visite.

L'autre moitié du service est affecté à la prise en charge de malades à orientation cardiologique et à la prise en charge de pathologies telles que l'insuffisance cardiaque, l'hypertension et les troubles du rythme cardiaque.

Une autre unité fonctionnelle est dédiée à l'activité des soins continus qui a pour objectif de prendre en charge des malades plus aiguës qui nécessitent une surveillance régulière. La présence d’un jeune collègue est également importante afin de se familiariser avec les produits pharmacologiques régulièrement utilisés dans le service de soins continus, identifier les cas difficiles et prendre des décisions adaptées au contexte de l’urgence cardiologique. (et réaliser des gestes thérapeutiques sous la surveillance d'un sénior : ponction pleurale, pose voie veineuse centrale...).

Enfin il existe un plateau technique non invasif complet associant échographie cardiaque, test d'effort, holter du rythme et de la tension.
Le résident pourra assurer un lien étroit avec le service des urgences pour assurer la continuité de la prise en charge des malades entre les deux services.

La présence de 3 praticiens permettra aussi d’assurer une formation complète lors d’une réunion hebdomadaire avec l’étude de cas clinique."

Mise à jour 01/01/2013 : 2 Cardiologues temps plein (jeunes et dynamiques!) se divisent le service : Dr Deltreuil et le Dr Douzon

Concernant les urgences, voici une présentation du Dr Poirel :

"8000 admissions par an (2500 hospitalisation)

Service d’urgences de proximité avec activité variée balayant tous les aspects des urgences pour le médecin généraliste (traumatologie, pédiatrie, urgences générales et gériatriques, urgences cardiologiques).

Formation idéale pour les urgences de premiers recours dans le cadre de la médecine générale en milieu isolé (structure à taille humaine).

Possibilité d’assister aux consultations post-urgences de traumatologie (suivi de fracture non chirurgicale...).

Mise à jour : SMUR en journée de 8H30 à 18H30 depuis le 1er novembre 2012

Plateau technique avec TDM, USC cardio, service de médecine et médecine gériatrique très dynamiques et formateurs pour la médecine générale.

Equipe médicale de 5 praticiens hospitaliers."


Pour toute autre information, n'hésitez pas à nous joindre sur l'hôpital.

Standard : 05.55.75.75.75

Bien amicalement,

Dr Douzon Vincent.

Mise à jour 12/02/2013 : Notre directeur et le président de CME seront présents à la commission de subdivision et suite à la visite d'agrément demanderont 3 postes en médecine/médecine gériatrique, 1 poste en cardiologie et 1 poste aux urgences. Les postes peuvent donc être ouverts si vous le demandez ;)

13/02/2013 : Un studio proche de l'hôpital peut être mis à disposition pour un interne si besoin.

Thibaut Crochet

Re: Présentation de l'hôpital de Saint Yrieix la Perche

Message non lu par Thibaut Crochet » dimanche, 26 juillet 2015 : 12 h 19

Bonjour,

C'est par hasard que j'ai découvert ce forum et ce message.

Ayant été FFI au CH de St-Yrieix-la-Perche durant l'été 2004 (au cours d'un semestre de disponibilité au cours duquel une tentative de réorientation à l'étranger avait échoué), je confirme avoir beaucoup apprécié mon passage dans cet hôpital.

La description du Dr Douzon correspond à peu près à ce que j'ai constaté en 2004, à ceci près qu'il n'y avait pas de service de cardiologie à l'époque.
Le Dr Dary était très sympathique.

J'étais alors dans le service de médecine, dirigé par le Dr Laroumagne, endocrinologue, et j'étais encadré par une PH extrêmement motivée et pédagogue, généraliste de formation, le Dr Vigneras.
Les assistants généralistes alors présents étaient très motivés et préparaient soit la capacité de gériatrie, soit le concours de PH en gériatrie, qu'ils ont tous obtenus par la suite.
L'hôpital travaille en collaboration étroite avec le CHU de Limoges, dont certains PH venaient régulièrement et prenaient le temps de discuter avec moi des cas que je leur soumettais.

En termes de qualité de vie, il n'y avait effectivement pas de garde, et la cafétéria était de très bonne qualité (mais nous sommes à proximité du Sud-Ouest).
Sachant que j'étais originaire de Montpellier, l'hôpital avait mis à ma disposition un studio très spacieux.

Il fallait parfois s'imposer face à certaines infirmières très sûres d'elles ou certains généralistes libéraux, mais globalement, je garde un très bon souvenir de cet hôpital et je le recommande d'autant plus qu'il est facilement accessible à partir de Limoges.

Bien confraternellement,

Thibaut Crochet
Médecin du travail à Paris

vigneras

Re: Présentation de l'hôpital de Saint Yrieix la Perche

Message non lu par vigneras » dimanche, 13 mars 2016 : 13 h 54

merci Thibaut pour ce commentaire élogieux à mon égard (je m 'occupe surtout des patients en soins palliatifs, douloureux ou autres). bonne continuation
oui c'est une passion
qui aime les soins palliatifs pourront choisir en novembre seulement (je suis en arret actuellement), ils seront les bienvenus dans une médecine globale, à dimension humaine et si enrichisante
les services de soins palliatifs sont des lieux de vie avant d'être des lieux de mort!

Répondre