SASPAS

Il s’agit d’un stage ambulatoire de niveau 2, avec autonomie complète. Il est facultatif et réservé aux 2 derniers semestres du DES de médecine générale.

En général, l’interne se répartit sur 3 à 5 maîtres de stage, ayant fait une formation spécifique pour accueillir les SASPAS.

Après une courte période d’adaptation pour apprendre le fonctionnement du cabinet, du logiciel et repérer l’équipement du généraliste, l’interne consulte seul. Selon les maîtres de stage, il peut ou non faire des visites à domicile. La journée doit être la même que celle du généraliste lorsqu’il exerce seul, elle peut être allégée selon le type d’exercice.

Le débriefing doit être quotidien ou au moins hebdomadaire, les règles comme le calendrier sont à fixer entre l’interne, le coordonnateur et les maîtres de stage. Il s’agit d’un stage en autonomie supervisée et non d’un remplacement.

Pour choisir ce stage, il faut faire une demande auprès du DUMG avant le choix des stages. Nous vous recommandons de choisir à l’avance votre coordonnateur (tous les membres du DUMG le sont, d’autres praticiens également, vous pouvez vous renseigner auprès d’eux ou du DUMG). Il peut être intéressant également de préparer une liste de généralistes agréés avec qui vous aimeriez travailler, et de la soumettre à votre coordonnateur pour validation. Il vous sera demandé votre projet professionnel.

A noter, il est indispensable que votre assurance auto vous couvre pendant les visites que vous ferez en autonomie, il faut donc étendre les garanties ou vérifier que vous êtes couverts pour cette activité. Cela peut engendrer une majoration.

Concernant la réglementation, elle se réfère au Décret n°97-495 du 16 mai 1997 relatif au stage pratique des résidents auprès des praticiens généralistes agréés et à la circulaire DGS/DES/ 2004 / n° 192 du 26 avril 2004 relative à l’organisation du stage autonome en soins primaires ambulatoire supervisé.

Depuis 2014, les étudiants en stage ambulatoire peuvent bénéficier d’une indemnité forfaitaire de transport en stage ambulatoire au titre de l’arrêté du 11 mars 2014.

Il existe également une prime de responsabilité pour l’interne en SASPAS au titre de l’arrêté du 4 mars 2014 (relatif à l’article R6153-10 du code de santé publique).